La nécropole Chah-e-Zindeh (9/20)

Ensemble de mausolées sur la nécropole Chah-e-Zindeh

Chah-e-Zindeh est une nécropole située au nord-est de Samarcande en Ouzbékistan. Elle est constituée de multiples mausolées dont les plus anciens datent du XIe siècle. Son nom signifie « le roi vivant » en persan. La ville comme la nécropole sont inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2001.

La nécropole Chah-e-Zindeh dite nécropole du « Roi vivant » est un ensemble de sépultures construites entre la fin du XIVe siècle et la première partie du XVe siècle. La population locale la nomme « la  rue cimetière ». Le nom de Roi vivant se réfère à une ancienne légende. Elle raconte comment un roi continue de régner après sa mort dans le royaume des morts.

En déambulant entre les mausolées se trouve une ruelle qui grimpe dans la colline d’Afrosyab (ancien nom de Samarcande) et qui auparavant menée aux portes de la ville antique. Le premier mausolée à être construit au bord de la rue fût celui de Qassim-ibn Abbas au XIe siècle. Missionnaire musulman et cousin du prophète Mahomet, il est arrivé en Sogdiane, une ancienne région dans l’histoire de l’Ouzbékistan, en 676 en même temps que la première vague de conquérants arabes. Il fût décapité pendant sa prière à Samarcande. Mais il se releva, prit sa tête sous le bras et s’enfuit vers un puit qui mena au paradis souterrain, dont il ressortit vivant à la fin des temps.Son architecture

Lire l’article complet sur neo-funeraire.com


Warning: Unterminated comment starting line 13 in /home/neomarbrnv/prats/wp-content/themes/flatsome-child/comments.php on line 13